La Dentellière

Vous pourrez suivre dans cet article une nouvelle copie de « La Dentellière » de Johannes Vermeer, réalisée cette fois-ci sur une toile tendue sur châssis, de qualité professionnelle, aux dimensions sur mesure de l’œuvre originale, 24 x 21.

Le tableau sera exécuté en tenant compte autant que possible du résultat des recherches récentes réalisées sur les œuvres du peintre, notamment sur celles de la Jeune fille à la perle qui a fait l’objet de nombreuses analyses, visant à caractériser les matériaux et les techniques que Johannes Vermeer  a utilisés pour ce tableau.

Si vous êtes de passage au Palais des Beaux-Arts de Lille un dimanche, vous pourrez y rencontrer la copiste devant  » La Tentation de Sainte Madeleine  » d’après Jacob Jordaens , puis dans le courant de l’été devant une nouvelle œuvre, « Jeune Hollandaise » de Jacqueline Comerre-Paton, découverte lors de la dernière exposition temporaire du musée, « Où sont les femmes »,  intégrée depuis avec une vingtaine d’autres artistes féminines aux collections permanentes.

Lire la suite de cet article >

Sainte Madeleine d’après Jordaens

Cet article vous propose de suivre l’évolution de la copie de la Tentation de Sainte Madeleine d’après Jacob Jordaens, en cours de réalisation devant l’original au Palais des Beaux-Arts de Lille.

Le dessin préparatoire en jus de terre d’ombre et de noir d’ivoire a été exécuté sur un châssis entoilé de lin extra fin de qualité professionnelle, recouvert une fois sec d’une imprimature de terre d’ombre à l’huile de lin cuite.

Le tableau est réalisé en technique mixte alternée, enseignée par le peintre Nicolas Wacker à l’École Nationale des Beaux-Arts de Paris, qu’il décrit dans son ouvrage « La peinture à partir du matériau brut »,  puis reprise par d’autres, notamment par Patrice de Pracontal en 2008 dans son ouvrage  » Lumière, matière et pigments », et plus récemment  en 2021 dans celui de Christian Vibert, « Techniques de la peinture à l’huile ».

Si vous êtes de passage au Palais des Beaux-Arts de Lille un samedi, vous pourrez y rencontrer la copiste au travail sur cette œuvre au premier étage du musée.

Lire la suite de cet article >

La Jeune Fille à la perle

La copie d’après la très célèbre « Jeune Fille à la perle » de Johannes Vermeer est terminée.

Elle a été réalisée sur commande, pour un particulier, en tenant compte autant que possible du résultat des recherches récentes réalisées sur l’œuvre originale.

Le tableau est vendu mais peut faire l’objet d’une nouvelle commande.

Si vous êtes de passage au Palais des Beaux-Arts de Lille un samedi, vous pourrez y rencontrer la peintre et venir découvrir l’évolution de la copie de « La Tentation de Sainte Madeleine » d’après Jacob Jordaens qu’elle exécute actuellement au musée.

Lire la suite de cet article >

Violette Veccella

Ce portrait est la commande d’un particulier qui possède l’original et en souhaite une copie.

Vous pourrez suivre dans cet article l’évolution du tableau dans ses différentes étapes : dessin préparatoire exécuté en terre d’ombre diluée pour déterminer les ombres et les contours, puis pose des couleurs à l’huile en matière. Pour finir reprise en glacis, couleurs transparentes ajoutées en fin de travail pour augmenter la profondeur des teintes et régler l’harmonie colorée du tableau.

Si vous êtes de passage au Palais des Beaux-Arts de Lille un samedi, il vous sera possible de rencontrer la copiste qui travaille actuellement au musée sur La Tentation de Sainte Madeleine d’après Jacob Jordaens.

Lire la suite de cet article >