Petite fille au piano

Vous pouvez suivre dans cet article l’évolution de la copie d’une oeuvre du peintre catalan  Francesc Torrescassana i Sallarés, « Petite fille au piano ».

Le dessin préparatoire est exécuté au crayon aquarellable et repris en jus de terre d’ombre et noir d’ivoire, dilué à l’essence de térébenthine rectifiée. Les couches suivantes sont opaques et recouvrent complètement cette première étape.

Si vous êtes de passage au Palais des Beaux-Arts de Lille un samedi, vous pourrez rencontrer le peintre devant « Marie Madeleine en extase » de Rubens, sa dernière copie en cours.

Lire la suite de cet article >

Portrait d’Elisabeth

Cet article vous propose de suivre l’évolution du portrait d’Elisabeth, gagnante du concours « Le Portrait de votre enfant ».

Le support est un panneau sur mesure de 32 sur 28 cm, en bois de bouleau sur châssis, qui permet un travail très fin, grâce au médium flamand, parfait pour ce genre de surface.

Le dessin préparatoire est exécuté au crayon aquarellable, repris en jus de terre d’ombre et de gris de Payne, dilué à l’essence de térébenthine rectifiée. Les couches suivantes sont opaques et recouvrent complètement cette première étape. Des glacis finaux, couleurs transparentes ajoutées en fin de travail, assurent la profondeur et l’harmonie colorée du portrait.

Les portraits sont réalisables sur commande dans diverses techniques : à l’huile, aquarelle, pastel, sanguine, pierre noire, mine de plomb et mine graphite.

Les délais de réalisation peuvent varier d’une à quelques semaines, selon la technique choisie et le sujet. Délais, dimensions, et tarifs sont disponibles sur devis.

Si vous êtes de passage au Palais des Beaux-Arts de Lille un vendredi, vous pourrez rencontrer le peintre au travail dans la salle de « La Descente de Croix » de Rubens, sa dernière copie en cours.

Lire la suite de cet article >

Sainte Marie Madeleine en extase

Cet article vous propose de suivre l’évolution d’une autre copie de Rubens, « Sainte Marie-Madeleine en extase », en cours de réalisation au Palais des Beaux-Arts de Lille.

Le tableau sera exécuté dans la technique mixte alternée qu’utilisait Rubens,  qui consiste à superposer sur une couche grasse d’huile et de résine encore fraiche une couche maigre à l’émulsion. Cette technique complexe qui rapproche deux contraires et rend l’huile plus maigre et la tempera plus grasse, est exposée dans l’extraordinaire livre de Patrice de Pracontal « Lumière, matière et pigment ».

Si vous êtes de passage au Palais des Beaux-Arts de Lille le samedi,  vous pourrez y rencontrer la copiste au travail devant l’oeuvre originale.

Descente de Croix achevée

Lire la suite de cet article >