Technique de la peinture

Technique de la peinture

dimanche 5 juin 2011

no images were found

Chaque copie est réalisée sur un support traditionnel, toile de lin tendue sur châssis ou panneau de bois, recouvert d’une préparation qui permet de contrôler le pouvoir absorbant du support, et sert de base à la couche picturale tout en assurant son adhésion. Cette préparation est importante car elle contribue à l’aspect esthétique final d’un tableau.

La préparation varie selon les époques et les écoles de peinture et peut être soit composée d’une couche de colle suivie de plusieurs couches de plâtre- ou de craie- délayé dans la colle, soit composée d’une préparation à base d’huile et de pigment. La couleur de la préparation diffère aussi selon les époques. Jusqu’au 16e siècle la préparation est presque exclusivement blanche, à partir de la moitié du 16e siècle, elle est de préférence colorée, rouge, brune ou brun noir.

Sur ce fond, lorsqu’il est blanc, une impression colorée, constituée d’une ou plusieurs couches de couleur très fines et très transparentes, va permettre de donner un ton de base et une profondeur au tableau.

L’esquisse est ensuite effectuée en jus, avec des matières picturales très diluées, très transparentes, ou en frottis, pâte extrêmement fine tirée sur la surface.

Les premières couches de l’esquisse sont fluides ou très fines et pauvres en médium, les couches suivantes de plus en plus riches en médium. Quelle que soit la technique utilisée, chaque couche du tableau doit être travaillée de façon à offrir à la suivante une certaine porosité pour assurer l’accrochage des différentes couches.

Mélangés à la matière picturale, les médiums offrent au peintre toute une gamme de moyens d’expression, de l’opacité à la transparence, de la matité à la brillance, de la finesse à l’empâtement.

Les couches picturales des peintures à l’huile ne sèchent pas mais durcissent. Une couche picturale ne peut être recouverte par la suivante que si elle est suffisamment dure . Il faut donc respecter des délais entre deux séances qui peuvent aller de quatre jours à plusieurs semaines, selon l’épaisseur et la richesse en liant de la matière picturale.

Pour de plus amples informations sur la technique de la peinture, nous vous recommandons  l’excellent livre de Pierre GARCIA  « LE METIER DU PEINTRE »  des Editions DESSAIN & TOLRA,  dont s’inspire ce bref résumé.