Jeune Fille au portrait

Jeune Fille au portrait

samedi 27 mars 2021

Vous pourrez suivre dans ce nouvel article l’évolution de la copie de la « Jeune fille au portrait » du peintre Claude-Marie Dubufe.

Ce dessin préparatoire a été exécuté au crayon aquarellable, puis repris en terre de Cassel diluée  à l’essence de térébenthine rectifiée. Bien que du XIXe siècle,  le tableau sera exécuté dans la technique mixte alternée des XVe, XVIe et XVIIe siècles,  très supérieure à toutes les techniques des siècles suivants, qui offre au peintre à elle seule tous les moyens d’expression possibles, de l’opacité à la transparence, de la matité à la brillance, de la finesse à l’empâtement, avec un raccourcissement très intéressant du procédé grâce à la présence de l’émulsion dans l’huile.

L’oeuvre originale, visible au Musée des Arts Décoratifs,  a récemment fait partie de l’exposition « Paris Romantique » au Petit Palais.

Dessin préparatoire repris en jus de terre de Cassel

Ébauche du fond en couleurs à l’émulsion sur glacis frais

Reprise des couleurs  à l’émulsion sur glacis frais

Reprise des couleurs  et pose des carnations

Reprise des couleurs du fond et des détails du fauteuil 

Reprise du premier plan sur glacis frais

Reprise de l’ensemble du tableau et des contrastes

Reprise des couleurs et des contrastes et fin du tableau